L'Anjou Agricole 20 septembre 2017 à 11h00 | Par L'Anjou Agricole

Tech&Bio 2017 : en dix ans, le salon a décuplé sa surface d'exposition

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En 2007 (photo), la première édition a réuni 4 000 visiteurs. En 2015, ils étaient 16 000.
En 2007 (photo), la première édition a réuni 4 000 visiteurs. En 2015, ils étaient 16 000. - © Ch. Agr. Drôme

Le salon Tech&Bio 2017 ouvre ses portes les 20 et 21 septembre à Bourg-lès-Valence (Drôme). Lors d'un voyage de presse organisée par l'APCA le 19 septembre, Jacques Pior, responsable bio à l'APCA et cofondateur du salon, explique les évolutions au fil des éditions: « en 2007, la première édition a réuni 4 000 visiteurs. En 2015, ils étaient 16 000.» De même en 2007, le salon occupait 2 ha, en 2017 elle occupe 20 ha. Par ailleurs, il explique que cette année pour la première fois il y aura un club financeurs.

Autre première pour cette édition: la venue de la direction de l'Inra. Son PDG Philippe Mauguin est attendu à l'inauguration. « Jusque-là des ingénieurs et des chercheurs de l'Inra étaient présents, mais pas la direction », précise-t-il. En outre, le ministre de l'Agriculture doit visiter le salon le 20 septembre.

L'affiche de l'édition 2017.
L'affiche de l'édition 2017. - © Tech&Bio

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Ça coince sur la répartition de la valeur.

selon la FNPL. La répartition de la valeur a été au coeur des discussions du conseil d’administration du Cniel du 11 juillet.

Le chiffre de la semaine
36,1 Mt
Selon les dernières estimations au 1er juillet, la production française de blé tendre atteindrait 36,1 millions de tonnes (Mt), en léger recul de 1,3 % par rapport à l’année précédente, annonce le ministère de l’Agriculture dans une note de conjoncture le 10 juillet.