L'Auvergne Agricole 23 mai 2018 à 14h00 | Par Mélodie Comte

Temps pluvieux sur le marché de l’asperge

La récolte d’asperges puydômoises est stoppée du fait des pluies incessantes de ces deux dernières semaines.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’asperge puydômoise bien qu’écoulée localement, subit, elle aussi, les distorsions de concurrences.
L’asperge puydômoise bien qu’écoulée localement, subit, elle aussi, les distorsions de concurrences. - © M.Comte

«Depuis le début des pluies, ma récolte est divisée par trois ! Dominique Deplat n’en revient pas. Pourtant tout avait si bien commencé le 15 mars dernier. A Joze, l’agriculteur espérait ramasser une douzaine de tonnes d’asperges dans ces 4 ha.

 

Pluie et froid, la mauvaise addition

« D’ordinaire les précipitations ne gênent en rien la production mais, dans le cas présent, elles sont trop longues. A cela, il faut rajouter la chute des températures. C’est une   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Auvergne Agricole

la phrase de la semaine

Nous exigeons des dérogations pour les filières où les alternatives n’existent pas ou sont très insuffisantes

ont déclaré 7 organisations de producteurs suite à la publication le d’un décret définissant les substances actives de la famille des néonicotinoïdes.

Le chiffre de la semaine
700 000 km
de haies entretenues en France par des éleveurs et agriculteurs. Grâce à leur travail et leurs animaux, les sols stockent le carbone, les prairies permettent l’épuration des eaux et la biodiversité se conserve sur nos terres.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui