La Vie Charentaise 14 mai 2020 à 16h00 | Par Alexandre Veschini

Un déconfinement «progressif» malgré trois nouveaux cas

Les services de l’État, via la Préfecture, et l’Agence Régionale de Santé, rappellent que l’épidémie n’est terminée. « Il faut garder en tête que le virus est toujours là. Alors qu’on n’avait passé 15 jours sans nouveau test positif, trois nouveaux cas ont. été détectés en Charente », a précisé la préfète de Charente, Marie Lajus.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DR

Non, le déconfinement opéré depuis le 11 mai ne signifie pas un retour à une activité économique et à une vie sociale normales. La préfecture de Charente et l’Agence régionale de santé rappellent qu’il faut rester prudents. « Il faut limiter les déplacements et les contacts avec les gens en particulier les plus fragiles », insiste Marie Lajus. Même si les règles se sont assouplies.
Des règles à suivre
Les services de l’État insistent sur le caractère progressif du déconfinement.   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

la phrase de la semaine

Bien qu’une information plus claire sur les résidus de pesticides soit nécessaire, la stratégie de la peur de Générations futures (...) est contre-productive ».

estime Interfel, face à l’association de défense de l’environnement qui a demandé à la DGCCRF, de faire des bilans de résidus de pesticides séparés entre aliments bio et non bio.

Le chiffre de la semaine
11,2
MAÎS ENSILAGE : selon l'Agreste, avec 11,2 tMS/ha, la saison est correcte, et l’augmentation de la surface (+ 8 %) aura permis de refaire les stocks.