L'Anjou Agricole 19 avril 2018 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Un projet qui a le vent en poupe

Claude Cesbron, président de l’association Vent du Lys, parle d’un projet éolien citoyen qui est en train de voir le jour dans le Sud du département.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

« Aujourd’hui, 80 % des parcs éoliens sont exploités par des fonds de pension étrangers. Face à ce constat, notre volonté est de recentrer de tels projets sur le local ». C’est ainsi que s’exprime Claude Cesbron, agriculteur à Vezins et président de l’association Vent du Lys. (...) 3 communes sont directement concernées par la construction des parcs : Coron, Chanteloup-les-Bois et Vezins. Le projet comprend 2 parcs éoliens de 3 éoliennes chacun, « pour une puissance maximale des machines en instantané de 21,3 mégawatts. Nous pourrons à terme couvrir la consommation de 22 000 foyers, hors chauffage ». Claude Cesbron insiste sur l’aspect collectif du projet. (...)

Retrouvez l'intégralité du projet dans le dossier Energies renouvelables de l'Anjou Agricole du vendredi 20 avril 2018.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

2020 est la dernière année de financementde l’actuel PCAE. Les éleveurs porcinsdoivent donc engager très rapidementune démarche de réflexion sur l’évolution deleur outil de production pour en bénéficier.

souligne Gérard Bourcier, président du Comité régional porcin des Pays-de-la-Loire

Le chiffre de la semaine
10 000
C'est le nombre d'agriculteurs qui se sont mobilisésle 8 octobre sur tout le territoire à l’appel de la FNSEA et de Jeunes agriculteurs pour exprimerleur ras-le-bol face à la déconsidération sociale et politique de leur métier.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui