L'Anjou Agricole 10 avril 2019 à 10h00 | Par AA

Un Salon mondial de l'asperge en Anjou au mois d'octobre

Fleuron d'Anjou est le plus gros opérateur du marché de l'asperge en Maine-et-Loire. La coopérative a doublé sa production en 3 ans. C'est dans cette conjoncture porteuse que se tiendra le Salon mondial de l'asperge, fin octobre à Angers. Le point sur la filière avec Guillaume Thomas, responsable du groupe asperge à Fleuron d'Anjou.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Guillaume Thomas, producteur à St-Mathurin-sur-Loire (20 ha d'asperges blanches) et responsable du groupe asperges de la coopérative Fleuron d'Anjou.
Guillaume Thomas, producteur à St-Mathurin-sur-Loire (20 ha d'asperges blanches) et responsable du groupe asperges de la coopérative Fleuron d'Anjou. - © AA

Comment s'annonce la campagne 2019 en Maine-et-Loire, pour les adhérents de Fleuron d'Anjou ?
Guillaume Thomas : la récolte sera conforme à nos prévisions, établies aux alentours des 750 tonnes d'asperges blanches et vertes. On a réussi à faire les buttages en temps et en heure, donc on n'aura pas de pertes de rendements liées à des buttages tardifs comme l'année dernière.

La douceur exceptionnelle de fin février nous a permis de récolter avec un mois d'avance les parcelles sous serres et mini-tunnels, et ainsi d'attaquer les marchés plus tôt pour écouler tranquillement nos volumes. La commercialisation sera bien échelonnée avec les collègues des Landes, plus gros asparagiculteurs de France, dont les créneaux précoces ont été ramassés en février et début mars. D'autant que la production classique de plein champ commence à peine chez nous, freinée par les basses températures de ces derniers jours.


Quelle est la position du Maine-et-Loire sur le marché français ?
Avec 2 000 tonnes par an environ, cultivées sur 300 ha, le département est le 3e producteur national. Derrière les Landes (3 300 t, 600 ha) et le Gard (2 100 t, 420 ha). Et la France est le 4e producteur européen, avec 20 000 tonnes par an, derrière l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie.
Propos recueillis par V. F.

International Asparagus Days
Les 29 et 30 octobre prochains, c'est à Angers qu'aura lieu le mondial de l'asperge : International
asparagus days (IAD)... Le consultant international Christian Befve, basé à Bordeaux (33), est à l'initiative de l'évènement. Le Sival et le salon italien Macfrut en sont les partenaires. Depuis 2018, l'IAD est hébergé alternativement à Cesena (Italie) et à Angers. Toute la filière sera présente sur ce salon, qui se déroulera au parc des expositions : semences ; griffes ; moyens techniques, machines et équipements du semis au repiquage, de la récolte au conditionnement du produit. Il y aura aussi des conférences dédiées aux aspects agronomiques, commerciaux :et machinisme de la production d'asperge (émergence du marché chinois, etc.), ainsi que des visites d'exploitations angevines et du site de Fleuron d'Anjou à Allonnes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il est possible de conserver et restaurer la biodiversité avec les surfaces de production agricole

ont déclaré l’Inra et le CNRS dans une étude publiée dans la revue scientifique Pnas le 2 août.

Le chiffre de la semaine
650
C'est le nombre, par an, de chevaux de course résidant au Centre d’entraînement régional du galop de l’Ouest (Cergo) à Pouancé.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui