L'Anjou Agricole 30 novembre 2018 à 09h00 | Par AA

Un temps fort pour la filière bovine

Dans le cadre du #FDSEAJATour, La FDSEA et les JA organisent une réunion sur la viande bovine lundi 10 décembre à Saint-Georges-sur-Loire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Pourquoi organiser une journée consacrée à la viande bovine ?

notre filière subit une crise structurelle depuis des années, la décapitalisation est en route. Nous subissons des prix beaucoup trop faibles depuis trop longtemps. Certains éleveurs baissent les bras.

Quels seront les sujets mis en avant lors de la réunion ?

Nous avons voulu un programme qui donne des perspectives aux éleveurs. Tout d’abord en faisant un état des lieux de la filière ligérienne. Ensuite, en présentant les initiatives menées dans notre département ou notre région. Et enfin, le renouvellement des générations est un défi immédiat. Les Jeunes agriculteurs présenteront le travail réalisé avec l’interprofession sur la mise en place d’un fond régional pour accompagner les jeunes dans le financement de leur installation.

Qu’attendez-vous d’une telle journée ?

Cette réunion est ouverte à tous les producteurs de viande bovine du département et à toutes les organisations ou partenaires de la filière.

Journée viande bovine, lundi 10 décembre

Thème : ”La viande bovine sur notre territoire ? Initiatives et perspectives”.

De 13 h 30 à 17 h, salle Beausite à Saint-Georges-sur-Loire. Inscription obligatoire : FDSEA 49 :

02 41 96 76 29 - fdsea49@agri49.com

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Nous, on est là pour accélérer le fait que l’on mange bien en France

a déclaré vendredi dernier Richard Ramos, député du Loiret qui vient de déposer un amendement qui vise à établir une taxe sur les nitrites

Le chiffre de la semaine
700 000
Lubrizol : 700 000 litres de lait jetés par jourpendant 16 jours.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui