L'Anjou Agricole 27 mars 2019 à 16h00 | Par AA

Un troupeau de charolaises à forte productivité

Une quarantaine d’éleveurs angevins de charolaise a participé, mardi 26 mars, à l’AG du syndicat de race à Saint-Laurent-de-la-Plaine et a visité l’élevage de Fabrice Piron, à Bourgneuf-en-Mauges.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’éleveur Fabrice Piron (ici au centre lors de la visite d'exploitation) fait la chasse aux UGB improductifs.
L’éleveur Fabrice Piron (ici au centre lors de la visite d'exploitation) fait la chasse aux UGB improductifs. - © AA

Installé en 2013 avec ses parents, qui ont depuis pris leur retraite, Fabrice Piron pilote deux productions animales sur sa ferme, un atelier porcin et un atelier bovin allaitant, au haut niveau génétique, puisqu’il se situe au top niveau des troupeaux de la race charolaise  (IVmat de 109).


35 vêlages regroupés sur deux mois
La production porcine pèse pour 80 % du chiffre d’affaires, une donnée que le jeune agriculteur garde toujours en tête. Pour faire face à la charge de travail importante, et apporter autant de soin aux deux élevages, le jeune agriculteur s’est donné comme priorité de rationnaliser au maximum la production. En porc, avec l’automatisation de l’alimentation mais aussi en bovins, avec un regroupement sur deux mois pile poil des vêlages, sur la période août-septembre. « Nous ne faisons pas de sentiment, souligne Fabrice Piron. Les génisses qui ne remplissent pas sont réformées et vendues à
28 mois via la filière Génisses Excellence de Ter’élevage ».

Réduire l'Intervalle vêlage-vêlage

La productivité passe aussi par un abaissement de l’âge au vêlage. Les génisses sont mises à la reproduction dès 15 mois, pour vêler à 2 ans. Le but poursuivi est toujours le même : avoir le moins possible d’animaux improductifs sur l’exploitation et tirer partie au mieux des fourrages produits. L’intervalle vêlage-vêlage est de 361 jours sur les 3 dernières années (moyenne race : 381 jours).

S.H.

Les charolaises de l'élevage Piron.
Les charolaises de l'élevage Piron. - © AA

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Aucune étude prouve le caractère cancérogène du glyphosate

a déclaré P. Médevielle, sénateur UDI, suite à une étude sanitaire menée par des sénateurs de l'Opecst, sur le glyphosate

Le chiffre de la semaine
2/3
Des consommateurs avouent un doute sur la composition 100 % bio des produits étiquetés comme tels.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui