L'Eure Agricole Et Rurale 15 juillet 2020 à 07h00 | Par Catherine Hennebert

Une année trop sèche pour le lin textile.

Après une présentation du contexte climatique de l’année, un point sur les aspects désherbage et maladie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © ARVALIS

Les cumuls de pluie très importants durant l’hiver, jusqu’à la mi-mars, et l’absence de gel ont eu des conséquences sur le semis des linières. Après l’arrêt de la pluie le 15 mars, l’ensemble des zones de production est rentré dans une période de sécheresse. Entre le 20 mars et le 20 avril, les cumuls de pluie se situaient seulement entre 10 et 15 mm. Sur les terres séchantes, les semis ont débuté dans la première quinzaine de mars mais la plupart des linières ont été semées entre la fin   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Eure Agricole Et Rurale

la phrase de la semaine

Bien qu’une information plus claire sur les résidus de pesticides soit nécessaire, la stratégie de la peur de Générations futures (...) est contre-productive ».

estime Interfel. L’association de défense de l’environnement a demandé à la DGCCRF de faire des bilans de résidus de pesticides séparés entre aliments bio et non bio.

Le chiffre de la semaine
11,2
MAÎS ENSILAGE : selon l'Agreste, avec 11,2 tMS/ha, la saison est correcte, et l’augmentation de la surface (+ 8 %) aura permis de refaire les stocks.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui