L'Anjou Agricole 09 janvier 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Une association demande l’interdiction de l’appellation viande pour les produits végétaux

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © jc gutner

L’Association française pour la promotion des terroirs et des Saveurs a écrit le 6 janvier une lettre ouverte au ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, demande l’interdiction des appellations propres à la viande pour les produits d’origine végétale. Le ministre de l’Agriculture allemand, Christian Schmidt a en effet récemment exprimé son intention d’interdire en Allemagne l’assimilation de produits alimentaires à base de végétaux à des appellations propres à la viande, comme « saucisse », « steak », ou « escalope ». L’organisation attend un geste similaire de la part du ministre français. Une « tromperie terminologique et une concurrence déloyale », souligne l’association, qui rappelle également « que les professionnels de la filière viande respectent, eux, de très nombreuses normes concernant les appellations à base de viande ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Le groupe Cooperl peut compter sur l’engagement du ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance pour assurer la pérennité des activités et de l’emploi

signifie Bercy dans un communiqué du 21 octobre.

Le chiffre de la semaine
2 000
D’ici 2023, le nombre de départs d’exploitant s’élèvera à 2 000 par an en Pays de la Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui