L'Anjou Agricole 14 juin 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Une autre façon de concevoir la fenaison

La faucheuse conditionneuse automotrice Big M, conçue et fabriquée par Krone, est un outil qui renouvelle l’organisation et le travail durant la période de fenaison. Démonstration par l’ETA Sauvage, située à Durtal.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La Big M de Krone allie performance et confort : la suspension avant permet un grand dégagement pour l’andain central et optimise le confort du chauffeur.
La Big M de Krone allie performance et confort : la suspension avant permet un grand dégagement pour l’andain central et optimise le confort du chauffeur. - © AA

C’est la 4ème génération de Big M qui s’installe actuellement sur le marché des
automoteurs de fauche. Le modèle existe depuis 1996, mais a connu différentes évolutions et adaptations suite aux retours des utilisateurs. Aujourd’hui, ce type de faucheuse conditionneuse
« n’a pas d’équivalent », estime Gaëtan Quetel, spécialiste récolte et ensileuse au sein du groupe Romet SAS.

Retrouvez toutes les caractéristiques techniques de cet automoteur dans l'Anjou Agricole du vendredi 16 juin.

Et retrouvez aussi la démo de la Big M de Krone en vidéo sur notre compte Twitter.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

5 % d’augmentation des tarifs de vente des produits laitiers aux distributeurs par les transformateurs permettraient d’atteindre le prix de revient moyen calculé par l’interprofession (396 euros/1 000 litres toutes primes confondues). À condition que ces 5 % soient identifi és en toute transparencedans les négociations commerciales. »

a réagi la FNPL suite à la déclaration du président du groupe Intermarché qui s’est engagé à « accepter des hausses de prix », réclamées par les industriels aux GMS

Le chiffre de la semaine
17 %
ENVIRON 200 VOLS ET INFRACTIONS ONT TOUCHÉ LES EXPLOITATIONS AGRICOLES, SOIT UNE BAISSE DE 17 % PAR RAPPORT À 2017.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui