La Vie Charentaise 12 novembre 2020 � 17h00 | Par Alexandre Veschini

Une autre façon de gérer le bilan carbone d’une exploitation

La démarche Beef Carbon doit permettre aux éleveurs bovins viande de réaliser un diagnostic de leur exploitation en matière de performance carbone, d’efficacité énergétique, de qualité de l’eau et de l’air. À Esse, la ferme de Gorce dénote avec une volonté d’efficience, prise en compte dès l’installation.

Abonnez-vous R�agir Imprimer
Pierre-Antoine Raimbourg a misé sur une race rustique pour un élevage au maximum en herbe.
Pierre-Antoine Raimbourg a misé sur une race rustique pour un élevage au maximum en herbe. - © Alexandre Veschini

Parmi les éleveurs ayant intégré la démarche Beef Carbone, Pierre-Antoine Raimbourg, de la ferme de Gorce dénote. D’une part, il est le seul éleveur bio suivi par la Chambre d’Agriculture de Charente parmi les 15 dossiers en cours. D’autre part, l’éleveur d’Esse, ingénieur agronome de formation, s’est déjà taillé une réputation pour son travail en matière d’agroécologie. Le diagnostic révèle que son bilan carbone est déjà largement positif avec une émission de 336 tonnes et une captation de   [...]

 

� Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

L’accroissement du nombre de bénéficiaires de l’aide alimentaire est une réalité dont nous prenons pleinement la mesure. C’est pourquoi, les agriculteurs, au travers de Solaal, se mobilisent pour répondre aux enjeux de la précarité alimentaire. Solaal Pays de la Loire reste mobilisé plus que jamais pour assurer son rôle de facilitateur du don alimentaire.

explique Jean-Louis Lardeux, président de l’association Solaal Pays de la Loire.

Le chiffre de la semaine
2 000 t
La collecte de pneumatiques usagés, organisée par la FDSEA, a:commencé lundi 11 janvier à Vihiers et aura lieu dans le département jusqu’au 11 mars. Au total plus de 2 000 tonnes seront collectées et valorisées pendant l’opération.