L'Auvergne Agricole 16 octobre 2019 à 14h00 | Par Mélodie Comte

Une demie à trois quarts de vendange en moins

Les vendanges se terminent et déjà viticulteurs et vignerons affirment qu'il s'agit de la pire année de l'histoire viticole du département.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sécheresse, canicule, grêle auront eu raison de la vigne puydômoise avec des pertes de rendement allant de 50% à 75%.
Sécheresse, canicule, grêle auront eu raison de la vigne puydômoise avec des pertes de rendement allant de 50% à 75%. - © MC

Les vendanges se terminent dans le Puy-de-Dôme et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles ne rempliront pas les caves. Quel que soit le territoire, les premiers résultats font état de pertes allant de 50% à 75%. Viticulteurs et vignerons, tous secteurs confondus, ont donc réalisé une demie voire un quart de la récolte habituelle. En cause, le froid printanier, la sécheresse, les épisodes caniculaires et la grêle qui n’ont épargné aucun cep. Cet intraitable enchaînement climatique a des   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Auvergne Agricole

la phrase de la semaine

La castration à vif des porcelets sera interdite fin 2021

a annoncé le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume, le 17 novembre. « Il faudra faire autre chose, il faudra une anesthésie », a-t-il précisé.

Le chiffre de la semaine
345
C'est le nombre de salariés qualifiés formés en 10 ans par le Geiq Agriqualif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui