L'Action Agricole Picarde 21 novembre 2019 à 06h00 | Par AAP

Une dizaine de «chartes riverains» signées

Une dizaine de chartes d’engagement sont signées concernant l’usage des phytos à proximité des habitations, selon un décompte au 1er octobre des chambres d’agriculture et de la FNSEA, dont l’objectif est que «fin 2019, une grande partie des départements» y soient parvenus.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les chartes riverains qui doivent permettre un retour à des relations apaisées entre les agriculteurs et les riverains des parcelles qu’ils exploitent sont critiquées par associations de protection de l’environnement.
Les chartes riverains qui doivent permettre un retour à des relations apaisées entre les agriculteurs et les riverains des parcelles qu’ils exploitent sont critiquées par associations de protection de l’environnement. - © Pixabay




«Ça avance», déclare Christian Durlin, vice-président de la commission environnement à la FNSEA : «Quelques dizaines de chartes riverains seront signées dans le mois qui vient.» Au 1er octobre, dix départements (Meuse, Loiret, Eure-et-Loir, Rhône, Ain, Drôme, Hérault, Isère, Seine-et-Marne, Essonne) ont signé avec les acteurs locaux. À ce décompte, l’APCA ajoute une douzaine de chartes écrites. La loi Egalim subordonne, à compter du 1er janvier   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

la phrase de la semaine

J’aimerais voir 40 à 60 projets de demandes, donnez-nous des dossiers,

a fait savoir le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, aux responsables de la confédération des Vignerons indépendants, le 28 novembre, et quelques jours après les inondations dans le Sud.

Le chiffre de la semaine
350 à 400
salariés permettent chaque année de répondre aux besoins en remplacement de 800 à 900 agriculteurs dans le Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui