L'Allier Agricole 07 octobre 2020 à 11h00 | Par Sophie Chatenet

Une récolte très hétérogène mais qui augure un bon millésime

VITICULTURE Exceptionnellement précoces, les vendanges dans le saint-pourçinois se sont achevées sur un bilan mitigé. Sécheresse généralisée et gel au nord du vignoble ont généré des rendements hétérogènes. Seule certitude, avec des baies très concentrées, la qualité est au rendez-vous.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Hétérogène en quantité, la récolte 2020 affiche une belle qualité.
Hétérogène en quantité, la récolte 2020 affiche une belle qualité. - © aaDR

Si d’un point de vue climatique, force est de constater que 2020 a eu un parfum de 2019, avec une nouvelle sécheresse particulièrement marquée sur le vignoble saint-pourçinois, au final la récolte, certes en-deçà des résultats escomptés, oscille en moyenne entre 35 et 40 hectolitres par hectare, contre 27 hl/ha en 2019. Cette moyenne, qui reste à affiner, cache de grandes disparités, comme le confirme Jean- Michel Ferrier, président du syndicat des viticulteurs de l’AOC saint pourçain : « On   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Allier Agricole

la phrase de la semaine

Tout doit être mis en oeuvre pour éviter une crise dans la filière lait bio. Si elle survenait, le lait bio non valorisé serait déclassé et viendrait, par effet domino, déstabilisé le marché du lait conventionnel.

avertit Jacques Mousseau, président de la section agriculture biologique de la FRSEA Pays de la Loire, dans un communiqué du 26 novembre.

Le chiffre de la semaine
6 millions
de sapins de Noël sont vendus chaque année en France, dont 80 % sont issus de la production française.