L'Anjou Agricole 03 juillet 2018 à 15h00 | Par L'Anjou Agricole

Une vente exceptionnelle

L’EARL Lemesle d’Erdre-en-Anjou (La Pouëze) a réalisé, jeudi 14 juin, une vente d’un jeune reproducteur de race limousine au prix exceptionnel de 21 100 € à la station d’évaluation de Lanaud (87).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le jeune reproducteur limousin Noël a battu des records de vente à la station d’évaluation de Lanaud au mois de juin.
Le jeune reproducteur limousin Noël a battu des records de vente à la station d’évaluation de Lanaud au mois de juin. - © Lanaud

Après des mois passés à la station de qualification de Lanaud (87), le fruit d’années de travail d’Hugues et Lucien Lemesle a porté ses fruits. L’agriculteur a vendu plus de 21 000 euros son jeune veau limousin, prénommé Noël, jeudi 14 juin.

6 mois en station

Ce jeune reproducteur a passé six mois en station à être examiné sous toutes les coutures avant d’être classé dans les 70 meilleurs veaux de sa série. « C’est vraiment exceptionnel. Toutes les ventes ne se passent pas comme ça », souligne  l’agriculteur qui souhaite « surtout saluer le travail accompli par mon père et les générations précédentes. » En effet, Lucien Lemesle a commencé à rentrer des veaux à Lanaud dès le début des années 2000. Après 6 mois à la station de lnaud, le jeune reproducteur a été vendu aux enchères. Il a presque quadruplé le prix de vente moyen de sa catégorie en étant vendu 21 100 € au Gaec de la Hamonais en Loire-Atlantique.

A la recherche d'un taureau parfait

Ses acheteurs, des éleveurs-engraisseurs, étaient à la recherche d’un taureau pouvant produire des taurillons performants et des femelles qui soient laitières et qui feraient de bonnes vaches. Avec son pedigree, il avait toutes les chances de battre des records de vente : « son grand-père a été qualifié producteur recommandé, son père a été acheté à la station de Lanaud et sa mère va être qualifiée ce mois-ci. Il était l’un des meilleurs veaux génotypés de la vente », précise fièrement Hugues Lemesle.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il y a une réelle envie d’aller de l’avant.

selon Éric Thirouin, secrétaire général adjoint de la FNSEA, à propos de la rencontre du 13 juillet avec le Corena (Comité de rénovation des normes en agriculture)

Le chiffre de la semaine
12 327 €
D’après une étude du réseau AS et des Chambres d’agriculture, le résultat courant moyen par UTA 2017 (Unité de travail agricole) des entreprises agricoles de l’Ouest et du Centre, s’élève à 12 327 euros. Un chiffre en baisse par rapport à 2016.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui