L'Anjou Agricole 06 juin 2019 à 14h00 | Par Romain Devaux

Une vision forte pour la jeunesse rurale

En congrès du 4 au 6 juin à Roanne, Jeunes agriculteurs a, dans son rapport d’orientation annuel, élargi ses réflexions à l’ensemble du milieu rural, proposant des solutions pour redynamiser les espaces ruraux et redonner des perspectives à la jeunesse de ces territoires.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Adoption du rapport d'orientation, après vote et 10 heures de débat...
Adoption du rapport d'orientation, après vote et 10 heures de débat... - © Actuagri

Dans son rapport d’orientation 2019, Jeunes agriculteurs (JA) s’est saisi de la problématique de perte de vitalité des zones rurales pour se projeter dans l’avenir au sein d’une « ruralité éternellement jeune ». Présenté et discuté lors de la deuxième journée du congrès annuel de l’organisation, le 5 juin, le rapport propose un certain nombre de mesures pour faciliter la vie des jeunes dans les territoires ruraux. Ce qui passe par une couverture numérique efficace et complète, permettant l’accès à des services dématérialisés, des mesures pour favoriser l’accès à l’emploi (foyers de jeunes ruraux sous un format « coloc rurale », développement de l’innovation solidaire, horaires aménagés pour les navetteurs...), le soutien aux associations et à la création de liens, intergénérationnels mais aussi entre ruraux/agriculteurs et les néoruraux. Pour les jeunes agriculteurs, plus spécifiquement, la question de la préservation du foncier agricole doit également être prioritaire pour faciliter le renouvellement des générations en agriculture.

 

Créer des débouchés au sein des territoires

JA liste plusieurs leviers à actionner pour redonner des perspectives à la jeunesse sur ces territoires. Ainsi, pour faciliter l’accès à la formation, JA propose ainsi la mise en place d’une plateforme unique à tous les métiers pour inscrire toute démarche de formation continue dans un projet global et la revalorisation des filières professionnalisantes. L’engagement citoyen des jeunes doit également être encouragé. JA développe sur ce point l’idée d’une institution qui soit représentative de la jeunesse, à l’échelle intercommunale, et qui soit apolitique et asyndicale. Elle permettrait à n’importe quel jeune résidant sur le territoire concerné de déposer un projet, via une plateforme numérique, en lien avec les élus locaux. Autre proposition importante du rapport d’orientation, l’amélioration de la transmission des entreprises, à travers des outils comme le « Projet personnalisé de formation transmission » pour le cédant à 6 ans de la date prévue de fin de carrière, qui permettrait de bénéficier d’aides, un pacte pour la transmission des entreprises, des incitations financières.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il est possible de conserver et restaurer la biodiversité avec les surfaces de production agricole

ont déclaré l’Inra et le CNRS dans une étude publiée dans la revue scientifique Pnas le 2 août.

Le chiffre de la semaine
650
C'est le nombre, par an, de chevaux de course résidant au Centre d’entraînement régional du galop de l’Ouest (Cergo) à Pouancé.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui