L'Oise Agricole 13 septembre 2019 à 15h00 | Par Simon Playoult

Unis contre la peste porcine

Les acteurs de la filière porcine des Hauts-de-France signent un pacte régional de lutte contre la propagation de peste porcine africaine (PPA). Le conseil régional devrait débloquer 1.650.000 euros pour aider les élevages à mettre en place un plan de biosécurité.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les représentants de la filière porcine des Hauts-de-France, des chasseurs, de la Région et de l’État, lors de la signature du pacte régional de lutte contre la peste porcine africaine (PPA) le 3 septembre.
Les représentants de la filière porcine des Hauts-de-France, des chasseurs, de la Région et de l’État, lors de la signature du pacte régional de lutte contre la peste porcine africaine (PPA) le 3 septembre. - © Simon Playoult

La peste porcine sévit non loin de la frontière franco-belge depuis tout juste un an. La découverte d’un premier cas d’infection sur des sangliers sauvages (le 13 septembre 2018) a accéléré la nécessité de renforcer la protection sanitaire des élevages sur l’ensemble du territoire des deux pays. En Belgique, 824 cas ont été détectés ces douze derniers mois et le nombre d’abattage de gibiers s’est multiplié.

La France, elle,   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Au vu des informations que nous avons de la part des pouvoirs publics, à ce jour, rien ne nous amène à remettre en cause notre événement. Le Sommet de l’Élevage est donc maintenu à ses dates initiales : 7, 8 et 9 octobre. Nous restons cependant vigilants

ont annoncé les organisateurs de cette manifestation, le 20 mai, sur leur compte Twitter.

Le chiffre de la semaine
3 550
En 2019, d’après l'Observatoire régional de l’agriculture biologique, environ 3 550 exploitations en Pays de la Loire sont orientées en agriculture biologique, soit 12 % des exploitations ligériennes.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui