L'Anjou Agricole 10 septembre 2018 à 14h00 | Par L'Anjou Agricole

Vente d'animaux : le nouveau foirail de Château-Gontier est ouvert

Château-Gontier (53) accueille désormais le mardi un marché aux broutards et gros bovins.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour ce premier marché : 27 opérateurs, vendeurs ou acheteurs, et surtout 270 broutards et gros bovins, ainsi que 17 veaux.
Pour ce premier marché : 27 opérateurs, vendeurs ou acheteurs, et surtout 270 broutards et gros bovins, ainsi que 17 veaux. - © V.G.

Mardi dernier, il y avait foule pour l’ouverture inaugurale du nouveau foirail de Château-Gontier (53) et de son nouveau marché aux broutards et gros bovins. Le marché des ovins est lui maintenu le jeudi (comme le rassemblement des veaux). Les remarques allaient donc bon train pendant que les animaux descendaient des camions. « C’est un bel équipement », notait un ancien habitué du marché de Fougères (35).

 

Des améliorations prévues

A noter un petit couac, celui du terrain glissant pour les bovins. « Le sol est lisse, en résine, conformément aux normes sanitaires, confie le maire de Château-Gontier. Nous allons remédier à la problématique de manque d’adhérence aux glissades en installant des tapis antidérapants. Aujourd’hui, c’est la phase de tests grandeur nature. Nous ne pouvons qu’apporter des améliorations. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

près d’un quart des chefs d’exploitation ou co-exploitants sont des femmes, contre 8 % en 1970.

A déclaré Jacqueline Cottier, éleveuse à Champteussé-sur- Baconne, présidente de la commission nationale des agricultrices

Le chiffre de la semaine
- 20 %
La production européenne de pommes est en retrait de 20 %

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui