L'Anjou Agricole 07 septembre 2018 à 09h00 | Par L'Anjou Agricole

Viande bovine : la FNB inquiète du manque de fourrage

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

La Fédération nationale bovine (FNB) dresse un « bilan alarmant de la situation des stocks de fourrage pour l’alimentation du bétail », dans un communiqué du 6 septembre. Pour faire face, le syndicat demande « l’exonération de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) et le déclenchement des procédures des calamités dans les plus brefs délais ».

Du fait de la sécheresse, les stocks de fourrages réalisés au printemps ont été entamés précocement. Les éleveurs font face à des difficultés d’approvisionnement tant en termes de prix que de disponibilités des pailles et fourrages. « Le manque de nourriture pourra se traduire par une baisse de l’activité d’engraissement , alerte la FNB. D’autant plus que cette situation exceptionnelle intervient dans un contexte de prix bas et de trésorerie négative après plusieurs années de crise. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

J’aimerais voir 40 à 60 projets de demandes, donnez-nous des dossiers,

a fait savoir le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, aux responsables de la confédération des Vignerons indépendants, le 28 novembre, et quelques jours après les inondations dans le Sud.

Le chiffre de la semaine
350 à 400
salariés permettent chaque année de répondre aux besoins en remplacement de 800 à 900 agriculteurs dans le Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui