L'Anjou Agricole 14 septembre 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Viande bovine: Leclerc signe «un engagement pour développer le Cœur de gamme» (FNB)

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © RÉUSSIR/MARIE-ANNICKCARRÉ

« Michel-Edouard Leclerc et Le Galec, Groupement des magasins sous l’enseigne E. Leclerc ont signé ce midi un engagement pour développer le “Cœur de gamme“ des viandes du troupeau allaitant », a annoncé la Fédération nationale bovine (FNB) dans un communiqué du 13 septembre. Le syndicat ne s'étendra pas sur le contenu de cet engagement. Carrefour avait signé un engagement du même type la semaine précédente et Super U, plusieurs semaines auparavant. « L’identité des magasins Leclerc est renforcée dans la mesure où ils pourront adhérer à la démarche en dehors des approvisionnements Kermené », précise la FNB qui ajoute également qu' « afin de garantir le retour de la valeur auprès des éleveurs, un outil de traçabilité sera mis en place ». Des négociations entre la FNB et Auchan sur la démarche “Coeur de gamme” doivent avoir lieu la 15 septembre. Et une réunion avec les membres de la filière, au ministère le 14 septembre, permettra, entre autres, d'attribuer ou non un budget concernant la communication sur cette démarche, à partir de l'enveloppe donnée par Bruxelles le 18 juillet (plan de régulation laitière).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Cette action de délation gratuite et sans fondement est indigne d’une organisation internationale comme Greenpeace.

s’indigne C. Morançais, présidente du Conseil régional, suite à une campagne de Greenpeace recensant de manière péjorative des fermes qui ne correspondent pas à leur vision de modèle agricole

Le chiffre de la semaine
1,20
Le 3 décembre, l’Assemblée nationale a confirmé une exonération de charges pour les employeurs de saisonniers agricoles, avec un seuil de 1,20 Smic pour 2019 et 2020.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui