L'Anjou Agricole 18 décembre 2015 à 12h00 | Par L'Anjou Agricole

Viande : Interbev créée la commission Enjeux sociétaux pour 2016

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Une nouvelle commission destinée à débattre des enjeux sociétaux et à y apporter des solutions techniques verra le jour début 2016 chez Interbev, selon un communiqué de presse du 17 décembre. Elle traitera des questions environnementales, nutritionnelles et de bien-être animal. Bruno Dufayet, membre de la Fédération Nationale Bovine, en sera le président.

Bien-être animal et nutrition
« Il devient également le référent professionnel du groupe de travail environnement de cette commission », annonce le communiqué. Michel Peudeunier de la Fédération Française des commerçants en bestiaux (FFCB) et Bernard Collin de Culture Viande ont également été nommés pour animer les groupes de travail sur les thématiques suivantes : respectivement bien-être animal et nutrition. Le 16 décembre, lors du dernier comité directeur de l’année, a été voté à l'unanimité un budget interprofessionnel de 36,5 millions d'euros pour 2016.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Si l’on change toutes les règles, qu’on demande des sacrifices et que derrière on continue à bâtir des accords commerciaux avec des pays du monde […] qui ne font pas les mêmes efforts, on est des fous !

Dans une interview accordée à la revue Le Grand Continent le 12 novembre, Emmanuel Macron est revenu sur son projet en matière de transition écologique dans le secteur agricole.

Le chiffre de la semaine
56 %
des éleveurs de veaux de boucherie déclarent utiliser des MCA (Médecines complémentaires et alternatives), selon une étude de l’Institut de l’élevage (Idele) parue le 20 octobre.