L'Anjou Agricole 26 décembre 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Vidéo : Mammites et cellules, agir vite !

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La production laitière doit relever le double défi de la compétitivité et de la qualité. Les mammites, qui constituent une préoccupation majeure et quotidienne pour les éleveurs, impactent les conditions de travail, la qualité du lait (notamment le critère «cellules somatiques») ou encore le revenu. Les mammites sont toujours un sujet d'actualité pour la filière laitière. L'ambition du projet national « prévenir et réduire les mammites en élevage laitier » est de rassembler les experts de cette thématique, pour actualiser, renforcer les connaissances techniques et apporter tous les éléments pour une meilleure maîtrise des mammites.

Les partenaires du plan mammites (CNIEL, France Conseil ELevage, GDS France, Institut de l'Elevage, SIMV, SNGTV) vous proposent cette vidéo pour mieux comprendre comment agir vite pour réduire les mammites.

 

- © CNIEL INFO

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Nous exigeons des dérogations pour les filières où les alternatives n’existent pas ou sont très insuffisantes

ont déclaré 7 organisations de producteurs suite à la publication le d’un décret définissant les substances actives de la famille des néonicotinoïdes.

Le chiffre de la semaine
700 000 km
de haies entretenues en France par des éleveurs et agriculteurs. Grâce à leur travail et leurs animaux, les sols stockent le carbone, les prairies permettent l’épuration des eaux et la biodiversité se conserve sur nos terres.