L'Anjou Agricole 04 novembre 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Vie du sol et impact des pratiques agricoles

Plus de 320 personnes ont participé aux premières journées nationales de l'innovation agricole. Elles se sont déroulées le lundi 2 et mardi 3 novembre au Centre des congrès d'Angers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Plus de 320 personnes ont suivi les deux jours du colloque Jiag qui se déroulait le 2 et 3 novembre à Angers.
Plus de 320 personnes ont suivi les deux jours du colloque Jiag qui se déroulait le 2 et 3 novembre à Angers. - © AA

Transférer les acquis de la recherche sur la vie du sol vers le monde agricole. Tel était l'objectif des Jiag (Journées nationales de l'innovation agricole). Le lundi 2 novembre et mardi 3 novembre au Centre des congrès d'Angers, ce premier rendez-vous, organisé par l'OFSV, l'observatoire français des sols vivants a rassemblé plus de 320 personnes. Organisations professionnels agricoles, scientifiques, agriculteurs et étudiants en agriculture… Tous ont répondu présents. "Les sols ne sont pas morts", ont rappelé à de nombreuses occasions les intervenants chercheurs. Autre certitude : la biodiversité des sols est immense. Mais "elle demeure encore une grande inconnue."


Plus d'infos dans L'Anjou agricole du 7 novembre 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui