L'Anjou Agricole 28 septembre 2017 à 15h00 | Par L'Anjou Agricole

Virus H5N3 : foyer éradiqué à La Jumellière

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © P. Le DOUARIN

Suite au diagnostic de la présence d'un virus influenza faiblement pathogène H5N3 dans un élevage La Jumellière (49),  "près de 8 500 dindes adultes ont été euthanasiées puis prises en charge par la société d'équarrissage. La première désinfection a été réalisée. Ce foyer a donc été traité et éradiqué, indique la préfecture de Maine-et-Loire dans un communiqué du 27 septembre.


"L’enquête épidémiologique et les analyses engagées n'ont pas mis en évidence d'autre élevage infecté. Il n'existe pas d'autre suspicion à ce jour. Dans la zone de surveillance (rayon de 1 km autour de l’exploitation), une dizaine de basses-cours familiales ont été recensées et visitées par les services vétérinaires pour rappeler les mesures de confinement et de surveillance nécessaires. Les mesures pourront être levées 21 jours après une deuxième désinfection approfondie de l'élevage.

Les éleveurs soumis à un risque particulier sont informés directement par les services vétérinaires. Les autres éleveurs doivent appliquer les consignes de vigilance habituelle : barrières de sécurité du meilleur niveau possible pour tous les détenteurs de volailles et les intervenants dans les élevages.


Bien qu’il n’y ait pas de dangers pour la santé publique, la surveillance des signes de maladie dans les élevages reste d’actualité afin d’éviter toute propagation dans d’autres élevages."

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Ça coince sur la répartition de la valeur.

selon la FNPL. La répartition de la valeur a été au coeur des discussions du conseil d’administration du Cniel du 11 juillet.

Le chiffre de la semaine
12 327 €
D’après une étude du réseau AS et des Chambres d’agriculture, le résultat courant moyen par UTA 2017 (Unité de travail agricole) des entreprises agricoles de l’Ouest et du Centre, s’élève à 12 327 euros. Un chiffre en baisse par rapport à 2016.