L'Anjou Agricole 12 avril 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Volaille : le Cravi sollicite un soutien auprès du conseil régional

Le Cravi souhaite accompagner la filière « prêt à gaver » et les circuits courts à la mise en œuvre des mesures de biosécurité liées à l’influenza aviaire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les responsables professionnels du Cravi ainsi que les élus du Conseil Régional se sont également engagés à solliciter les représentants de l’Etat pour que des moyens d’accompagnement supplémentaires soient dégagées.
Les responsables professionnels du Cravi ainsi que les élus du Conseil Régional se sont également engagés à solliciter les représentants de l’Etat pour que des moyens d’accompagnement supplémentaires soient dégagées. - © AA

Le contexte influenza aviaire que connait la France amène l’ensemble des détenteurs et propriétaires de volailles à appliquer des mesures de biosécurité renforcées. Celles-ci font l’objet d’un arrêté ministériel qui entrera en vigueur au 1er juillet 2016.

 

Mettre en application l’arrêté, sans investissement de mise aux normes, signifie dans la plupart de ces élevages une probable perte de production et donc de revenu. L’objectif pour les élus du Cravi Pays de la Loire est donc de permettre à ces élevages de maintenir leur activité. Pour cela, une rencontre avec Lydie Bernard, présidente de la commission Agricole au conseil régional, et ses services s’est tenue le 29 mars.

 

Un accompagnement serait réservé aux élevages PAG et aux circuits courts en production avicole de la région. Seuls les investissements en lien avec l’arrêté biosécurité et indispensables au maintien de l’activité économique seraient éligibles avec un plafond qui pourrait être compris entre 25 et 30 000 € financé à 30 %. Pour pouvoir activer cette mesure spécifique rapidement, notamment pour les élevages de PAG qui doivent réaliser leurs travaux avant l’été, le conseil régional a proposé de s’appuyer sur le dispositif du PCAE animal mais avec des fonds complémentaires.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Nous portons une réflexion sur des dispositions spécifiques à l’agriculture urbaine dans le cadre du statut du fermage

a indiqué le Cese (Conseil économique, social et environnemental), dans un avis adopté le 12 juin, en vue de la future réforme du droit foncier rural.

Le chiffre de la semaine
400
c'est le nombre d'animaux qui se retrouveront au concours inter-régional de Blonde d'Aquitaine à Cholet le 21 et 22 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui