L'Action Agricole Picarde 16 octobre 2020 à 06h00 | Par Christelle Dehaine, Chambre d’agriculture de la Somme

Zones d’actions renforcées (ZAR) : quid pour les agriculteurs ?

En Hauts-de-France, 56 captages d’eau potable font l’objet de mesures supplémentaires au titre du programme d’actions régional de la Directive nitrates. Il s’agit des captages supérieurs à 50 mg/l de nitrate, classés en Zones d’actions renforcées par arrêté préfectoral du 30 août 2018. Dans la Somme, six captages sont visés par ces obligations de renforcement de mesure.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Figure 1 : les zonages en Hauts-de-France.
Figure 1 : les zonages en Hauts-de-France. - © AAP



Tous les agriculteurs qui exploitent au moins un îlot cultural situé au sein d’une ZAR sont concernés par des mesures supplémentaires au titre de la Directive nitrate. Dans la Somme, six captages sont classées ZAR et cela concerne environ 3 400 ha et une centaine d’exploitations.
Les territoires concernés correspondent aux limites de l’aire d’alimentation du captage (AAC) si elle est définie ou, à défaut, aux limites du périmètre de protection   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

la phrase de la semaine

Tout doit être mis en oeuvre pour éviter une crise dans la filière lait bio. Si elle survenait, le lait bio non valorisé serait déclassé et viendrait, par effet domino, déstabilisé le marché du lait conventionnel.

avertit Jacques Mousseau, président de la section agriculture biologique de la FRSEA Pays de la Loire, dans un communiqué du 26 novembre.

Le chiffre de la semaine
6 millions
de sapins de Noël sont vendus chaque année en France, dont 80 % sont issus de la production française.