Culture & Vous

« Retour

La selection de livres de Jean-Paul Guéry 14 mai 2020

Mon père

Quand il apprend que Benjamin, son fils de dix ans, a été violenté par un prêtre, Edouard s’effondre et son coeur de papa crie vengeance. Dans l’église par lui dévastée, il séquestre trois jours durant le religieux coupable pour le forcer à raconter l’innommable et à décrire l’ignominie de ses actes. Ce glaçant récit d’une réparation impossible est entrecoupé de l’évocation des doux moments d’avant, de l’éducation religieuse du papa et du fils sacrifié d’Abraham. Ce huis-clos absolument bouleversant décrypte la douleur mais aussi le désir de justice et de châtiment et enfin éclaire la signification du pardon.

 

la phrase de la semaine

Bien qu’une information plus claire sur les résidus de pesticides soit nécessaire, la stratégie de la peur de Générations futures (...) est contre-productive ».

estime Interfel, face à l’association de défense de l’environnement qui a demandé à la DGCCRF, de faire des bilans de résidus de pesticides séparés entre aliments bio et non bio.

Le chiffre de la semaine
11,2
MAÎS ENSILAGE : selon l'Agreste, avec 11,2 tMS/ha, la saison est correcte, et l’augmentation de la surface (+ 8 %) aura permis de refaire les stocks.