Culture & Vous

« Retour

La sélection de livres de Jean-Paul Guéry 14 mars 2019

J’ai dû rêver trop fort

- © AA

Si le hasard fait parfois bien les choses, certaines coïncidences peuvent être inquiétantes. C’est l’étrange expérience que vit Nathalie, hôtesse de l’air qui, vingt ans après un voyage à Montréal, met ses pas dans ses propres pas, croise les mêmes personnes, entend les mêmes mélodies. Tout la ramène à une histoire d’amour adultère à peine esquissée mais si vivace. Quel lien avec le présent ? Qui tire les ficelles de cette diabolique mise en scène qui plonge Nathalie dans un océan de remords ? Michel Bussi s’y entend pour imaginer des histoires originales qui vous accrochent dès les premières pages.

 

la phrase de la semaine

Aucune étude prouve le caractère cancérogène du glyphosate

a déclaré P. Médevielle, sénateur UDI, suite à une étude sanitaire menée par des sénateurs de l'Opecst, sur le glyphosate

Le chiffre de la semaine
2/3
Des consommateurs avouent un doute sur la composition 100 % bio des produits étiquetés comme tels.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui