L'Anjou Agricole 09 juin 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Congrès JA : le Caf organisera une journée sur la gestion des risques en octobre

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Agriculteur face aux aléas climatiques.
Agriculteur face aux aléas climatiques. - © AA - Lucie Debuire/Frédéric Théry

A l'occasion du congrès des Jeunes agriculteurs, le 8 juin, la présidente de la FNSEA Christiane Lambert a annoncé que le Conseil de l'agriculture française (FNSEA, Jeunes Agriculteurs, CNMCCA, APCA) organisera une journée dédiée à la gestion des risques le 10 octobre. Christiane Lambert a commenté le rapport d'orientation des Jeunes agriculteurs qui porte sur la gestion des risques et qui selon elle « fera fate » : elle partage l'état des lieux « très complet » des risques auxquels sont exposés l'agriculture, et l'objectif de « former, prévenir, gérer » mis en avant par les JA. Concernant les propositions, elle les a qualifiées d'audacieuses, mettant en avant les points de convergence, comme le renforcement des assurances, mais n'a pas commenté spécifiquement la proposition principale des JA, de «sécurisation des prix», inspirée notamment par Momagri.

Les JA renoncent à l'idée d'obliger à souscrire à un outil de gestion des risques

A la toute fin des débats, les Jeunes agriculteurs ont renoncé à inscrire dans leur rapport d'orientation, qui portait sur la gestion des risques, l'idée d'obliger les agriculteurs à « souscrire à un outil de gestion des risques en lien avec le maintien d'une production ou d'un revenu suffisant » proposée par le conseil d'administration. « A l'issue du congrès, nous considérons que si les outils sont performants, il n'est pas nécessaire de les rendre obligatoires », a expliqué le responsable du dossier PAC des Jeunes agriculteurs, Vincent Touzot, lors d'une table ronde le 8 juin. Une position également soutenue par l'eurodéputé socialiste Eric Andrieu, présent lors du congrès.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Ça coince sur la répartition de la valeur.

selon la FNPL. La répartition de la valeur a été au coeur des discussions du conseil d’administration du Cniel du 11 juillet.

Le chiffre de la semaine
36,1 Mt
Selon les dernières estimations au 1er juillet, la production française de blé tendre atteindrait 36,1 millions de tonnes (Mt), en léger recul de 1,3 % par rapport à l’année précédente, annonce le ministère de l’Agriculture dans une note de conjoncture le 10 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui