L'Auvergne Agricole 13 décembre 2017 à 08h00 | Par Fabienne Antheaume

Des excès administratifs dénoncés, plus de 1 400 ha préservés !

Après une procédure de recours et une mobilisation syndicale, la FNSEA 63 et JA 63 ont obtenu une révision des points d’eau sur lesquels s’applique une zone non traitée (ZNT).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le 5 septembre dernier, les agriculteurs s'étaient mobilisés en nombre à Entraigues pour refuser une sur-transposition locale d'un arrêté ministériel.
Le 5 septembre dernier, les agriculteurs s'étaient mobilisés en nombre à Entraigues pour refuser une sur-transposition locale d'un arrêté ministériel. - © FNSEA 63

Le 4 mai dernier, la réglementation nationale sur les modalités d’utilisation des produits phytosanitaires a évolué et imposé d’identifier par arrêté préfectoral les points d’eau sur lesquels s’appliquent les zones non traitées (ZNT). L’arrêté du Puy-de-Dôme, pris le 5 juillet 2017, avait provoqué l’indignation des agriculteurs, car il ouvrait la voie à une sur-transposition de la règle nationale en permettant la reconnaissance des fossés comme points d’eau. Inquiets de l’impact économique   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Auvergne Agricole

la phrase de la semaine

Des volumes conséquents de céréales n’ont pas trouvé de moyens de transport pour être acheminés. Il n’est pas sûr que les opérateurs français parviendront à réaliser les 8,4 millions de tonnes de blé tendre à l’export sur les pays tiers prévus par FranceAgriMer pour la campagne 2017/18

a indiqué Rémi Haquin, président du conseil spécialisé céréalier de FranceAgriMer, le 13 juin.

Le chiffre de la semaine
1 200
C'est le nombre d'hectares que Groupama Loire-Bretagne a enregistré, jeudi 14 juin, qui sont impactés par les pluies du début de semaine dans le Maine-et-Loire. Pour le moment, 34 agriculteurs ayant souscrit un contrat Climat se sont manifestés la semaine dernière et cette semaine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui