L'Anjou Agricole 12 avril 2007 à 17h06 | Par L'Anjou Agricole

Élevage de porcs - Prédominance de l’énergie électrique en élevage de porcs

Le point sur les consommations énergétiques dans les élevages de porcs où l’on observeune prédominance de l’énergie électrique. Première économie à réaliser : optimiser l’existant.

Abonnez-vous Imprimer

L’énergie électrique est utilisée dans l’ensemble des élevages de porcs. Dans les élevages naisseurs-engraisseurs, elle représente plus des trois-quarts de l’énergie consommée (ventilation, chauffage...). Vient ensuite le fioul utilisé pour le groupe électrogène (environ 15 % des consommations). Ces chiffres restent quasiment inchangés chez les naisseurs. Chez les post-sevreurs-engraisseurs,
l’électricité représente plus de 85 % de l’énergie consommée.

À lire en page 13 dans l'Anjou Agricole du 13 avril 2007.

Les commentaires ont été suspendus pour cet article

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Des volumes conséquents de céréales n’ont pas trouvé de moyens de transport pour être acheminés. Il n’est pas sûr que les opérateurs français parviendront à réaliser les 8,4 millions de tonnes de blé tendre à l’export sur les pays tiers prévus par FranceAgriMer pour la campagne 2017/18

a indiqué Rémi Haquin, président du conseil spécialisé céréalier de FranceAgriMer, le 13 juin.

Le chiffre de la semaine
1 200
C'est le nombre d'hectares que Groupama Loire-Bretagne a enregistré, jeudi 14 juin, qui sont impactés par les pluies du début de semaine dans le Maine-et-Loire. Pour le moment, 34 agriculteurs ayant souscrit un contrat Climat se sont manifestés la semaine dernière et cette semaine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui