L'Anjou Agricole 06 avril 2018 à 09h00 | Par L'Anjou Agricole

Doux : la justice ordonne une liquidation judiciaire avec poursuite d'activité

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Réussir - Pascal Le Douarin

Le tribunal de commerce de Rennes a ordonné le 4 avril la liquidation judiciaire du volailler Doux, spécialiste du grand export, assortie d'une poursuite de son activité jusqu'au 31 mai 2018, rapporte le correspondant de l'AFP. Dans les prochaines semaines, la justice devrait donner son feu vert à l'une des deux offres de reprise : soit celle du groupe français LDC, du groupe saoudien Al-Munajem (principal client) et de la coopérative Terrena (actuel propriétaire) ; soit celle de l'ukrainien MHP.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il y a une réelle envie d’aller de l’avant.

selon Éric Thirouin, secrétaire général adjoint de la FNSEA, à propos de la rencontre du 13 juillet avec le Corena (Comité de rénovation des normes en agriculture)

Le chiffre de la semaine
12 327 €
D’après une étude du réseau AS et des Chambres d’agriculture, le résultat courant moyen par UTA 2017 (Unité de travail agricole) des entreprises agricoles de l’Ouest et du Centre, s’élève à 12 327 euros. Un chiffre en baisse par rapport à 2016.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui