L'Anjou Agricole 25 juillet 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Stéphane Travert soutient les producteurs de fruits et légumes

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Stéphane Travert, lors des Etats généraux de l'alimentation
Stéphane Travert, lors des Etats généraux de l'alimentation - © Actuagri

280 000€ : c’est la contribution du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation à la campagne de communication lancée le 24 juillet par Interfel, l’interprofession des fruits et légumes frais. En finançant cette campagne à 80%, le gouvernement soutient les producteurs qui font face, suite aux conditions climatiques difficiles, à une maturité précoce des fruits responsable d’une surproduction au niveau européen. A cette occasion, le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert a rappelé le caractère bénéfique de ces fruits de saison pour les consommateurs : qualité optimale, découverte de la diversité des productions, bon équilibre nutritionnel… Les fruits de saison s’inscrivent également pleinement dans les thèmes qui seront abordés dans le cadre des Etats généraux de l’alimentation, ouverts le 20 juillet dernier, et dont les ateliers débuteront fin août autour de la création de valeur par les filières françaises d’excellence, la réponse aux attentes des consommateurs, l’adoption de modes de consommation privilégiant une alimentation saine et durable, la promotion du modèle alimentaire français.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Ça coince sur la répartition de la valeur.

selon la FNPL. La répartition de la valeur a été au coeur des discussions du conseil d’administration du Cniel du 11 juillet.

Le chiffre de la semaine
36,1 Mt
Selon les dernières estimations au 1er juillet, la production française de blé tendre atteindrait 36,1 millions de tonnes (Mt), en léger recul de 1,3 % par rapport à l’année précédente, annonce le ministère de l’Agriculture dans une note de conjoncture le 10 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui