L'Allier Agricole 10 janvier 2018 à 08h00 | Par M.Renaud

Calamité agricole suite à la sécheresse 2016

A la suite de la sécheresse intervenue pendant l’été 2016, le préfet de l’Allier a lancé la démarche de reconnaissance de l’état de calamité agricole sur les zones touchées par cet événement climatique exceptionnel. Les services de l’Etat ont procédé aux enquêtes de terrain et à l’élaboration d’un rapport présenté par le préfet au comité national de gestion des risques agricoles (CNGRA).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DDT 03

Lors de sa session du 11 octobre 2017, le CNGRA a reconnu en calamité agricole, à hauteur de 33 % de perte de récolte, les dommages occasionnés sur les prairies.

 

Les communes concernées sont :Arpheuilles-Saint-Priest, Beaune-d’Allier, Bezenet, Bizeneuille, Buxières-les-Mines, Chamblet, Chappes, Chatillon, Chavenon, Cosne-d’Allier, Cressanges, Deneuilles-les-Mines, Désertines, Doyet, Feuriel, Gipcy, Lavault-Sainte-Anne,   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Allier Agricole

la phrase de la semaine

Des volumes conséquents de céréales n’ont pas trouvé de moyens de transport pour être acheminés. Il n’est pas sûr que les opérateurs français parviendront à réaliser les 8,4 millions de tonnes de blé tendre à l’export sur les pays tiers prévus par FranceAgriMer pour la campagne 2017/18

a indiqué Rémi Haquin, président du conseil spécialisé céréalier de FranceAgriMer, le 13 juin.

Le chiffre de la semaine
1 200
C'est le nombre d'hectares que Groupama Loire-Bretagne a enregistré, jeudi 14 juin, qui sont impactés par les pluies du début de semaine dans le Maine-et-Loire. Pour le moment, 34 agriculteurs ayant souscrit un contrat Climat se sont manifestés la semaine dernière et cette semaine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui