La Vie Charentaise 05 octobre 2017 à 08h00 | Par A.M.

« Mouillons-nous pour l’eau » : des pratiques pour améliorer la qualité de l’eau

La journée organisée par la chambre d’Agriculture de la Charente et ses partenaires à l’Oisellerie le 29 septembre a montré un ensemble de pratiques utilisables par les agriculteurs, comme l’herbi-semis ou le désherbage thermique, afin de réduire les intrants et favoriser une meilleure qualité de l’eau.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Philippe Mouquot, de la chambre d’Agriculture de la Gironde, a présenté l’herbi-semis qui permet d’économiser au moins 50 % d’herbicide.
Philippe Mouquot, de la chambre d’Agriculture de la Gironde, a présenté l’herbi-semis qui permet d’économiser au moins 50 % d’herbicide. - © Alexandre Merlingeas

Avec cette journée initulée « Mouillons-nous pour l’eau » et ses six ateliers déployés sur le site de l’Oisellerie à La Couronne, la chambre d’Agriculture a voulu innover pour essayer de diffuser auprès des agriculteurs des pratiques plus ou moins nouvelles, réduire l’utilisation des intrants et ainsi participer à une meilleure qualité de l’eau.

Parmi les techniques qui ont attiré l’attention, il y a l'herbi-semis, un atelier présenté par Philippe Mouquot de la chambre d’Agriculture   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

la phrase de la semaine

Nous exigeons des dérogations pour les filières où les alternatives n’existent pas ou sont très insuffisantes

ont déclaré 7 organisations de producteurs suite à la publication le d’un décret définissant les substances actives de la famille des néonicotinoïdes.

Le chiffre de la semaine
700 000 km
de haies entretenues en France par des éleveurs et agriculteurs. Grâce à leur travail et leurs animaux, les sols stockent le carbone, les prairies permettent l’épuration des eaux et la biodiversité se conserve sur nos terres.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui