L'Oise Agricole 12 octobre 2017 à 09h00 | Par Dorian Alinaghi

Lorsque les blaireaux passent, les parcelles trépassent

Le blaireau, l'animal quasi impossible à chasser, continue à provoquer de gros dégâts sur les cultures.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Thierry Leysens dévoile les dégâts que peuvent provoquer les blaireaux. (© Dorian Alinaghi)Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site

En l’absence des associations pour la protection des animaux comme Meles Meles ou bien ASPAS, la FDSEA de l’Oise a invité les personnes et les agriculteurs pour découvrir les dégâts que provoque un blaireau sur les champs. Eh oui, le blaireau est devenu l’ennemi public numéro un ! Cependant, cette espèce est protégée par la convention de Berne mais non sur le territoire français, et c’est un animal presque impossible à chasser. «Le blaireau sort la nuit, on est   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

la phrase de la semaine

Nous exigeons des dérogations pour les filières où les alternatives n’existent pas ou sont très insuffisantes

ont déclaré 7 organisations de producteurs suite à la publication le d’un décret définissant les substances actives de la famille des néonicotinoïdes.

Le chiffre de la semaine
700 000 km
de haies entretenues en France par des éleveurs et agriculteurs. Grâce à leur travail et leurs animaux, les sols stockent le carbone, les prairies permettent l’épuration des eaux et la biodiversité se conserve sur nos terres.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui