L'Oise Agricole 20 octobre 2017 à 10h00 | Par Actuagri

La Russie bientôt exportatrice de viande porcine?

La Russie a longtemps été un marché important pour la viande de porc européenne. Aujourd’hui, son développement est extrêmement rapide, surtout depuis l’embargo.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Même si l’embargo était levé, la Russie ne serait plus tributaire des importations venant d’Europe, qui soutenaient les prix européens.
Même si l’embargo était levé, la Russie ne serait plus tributaire des importations venant d’Europe, qui soutenaient les prix européens. - © Réussi sa / Claudine Gérard

Malgré la situation économique difficile, la production porcine russe a augmenté ces cinq dernières années de 800 000 t, soit + 24 %. Les importations de viandes porcines ont chuté sur la même période au quart de ce qu’elles étaient. Avec un recul de la demande intérieure, le taux d’autosuffisance approche les 100 %. Il devrait être atteint dès 2019 ou 2020. L’État russe, en liaison avec des investisseurs russes et étrangers, en sont les principaux moteurs. Leurs   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

la phrase de la semaine

Il y a une réelle envie d’aller de l’avant.

selon Éric Thirouin, secrétaire général adjoint de la FNSEA, à propos de la rencontre du 13 juillet avec le Corena (Comité de rénovation des normes en agriculture)

Le chiffre de la semaine
12 327 €
D’après une étude du réseau AS et des Chambres d’agriculture, le résultat courant moyen par UTA 2017 (Unité de travail agricole) des entreprises agricoles de l’Ouest et du Centre, s’élève à 12 327 euros. Un chiffre en baisse par rapport à 2016.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui