L'Agriculteur Charentais 01 mars 2018 à 14h00 | Par Bernard Aumailley

Le marais de Brouage expérimente

Un rapport l'affirmer : il fallait trouver les voies de la préservation des zones humides par l'élevage extensif. Deux intercommunalités se sont portées candidates.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Brouage, sa citadelle, son ancien port, ses marais... la carte postale, aussi attirante soit-elle, ne peut pas être immuable. Derrière le tableau idyllique que peuvent en dresser les milliers de touristes qui traversent, transitent, vivent des hommes et des femmes, ces maraîchins que l'histoire a enracinés là, ou posé, venus des terres hautes. Après la publication du rapport sur la préservation de l'élevage extensif par le CGAAER, en juillet dernier, cette   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Charentais

la phrase de la semaine

Des volumes conséquents de céréales n’ont pas trouvé de moyens de transport pour être acheminés. Il n’est pas sûr que les opérateurs français parviendront à réaliser les 8,4 millions de tonnes de blé tendre à l’export sur les pays tiers prévus par FranceAgriMer pour la campagne 2017/18

a indiqué Rémi Haquin, président du conseil spécialisé céréalier de FranceAgriMer, le 13 juin.

Le chiffre de la semaine
1 200
C'est le nombre d'hectares que Groupama Loire-Bretagne a enregistré, jeudi 14 juin, qui sont impactés par les pluies du début de semaine dans le Maine-et-Loire. Pour le moment, 34 agriculteurs ayant souscrit un contrat Climat se sont manifestés la semaine dernière et cette semaine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui