derniers articles

L'Anjou Agricole 02 novembre 2020

Solaire : la poule aux œufs d’or ?

Jeudi 29 octobre, la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire et EDF ENR ont organisé une matinée autour du photovoltaïque. Le solaire, sous toutes ses formes, représente moins de 2 % du mix ...

L'Anjou Agricole 30 octobre 2020

Faire travailler plus pour gagner plus

Jacques Roullier est éleveur à La Pommeraye, au Gaec des Fresches. Depuis quelques années, il tente d’augmenter la longévité de ses vaches laitières. Pour le bien de son porte-feuille, et de la ...

L'Anjou Agricole 29 octobre 2020

Covid-19 : le reconfinement

Le Maine-et-Loire qui était le seul département de la région en couvre-feu depuis le 24 octobre, aura connu un avant-goût des quelques mesures contraignantes, qui risquent de s’appliquer pendant le ...

L'Anjou Agricole 27 octobre 2020

Robot et pâturage font bon ménage

Solidement ancré dans l’esprit des éleveurs, l’idée que pâturage et robot de traite sont incompatibles s’avère fausse dans certains cas. Maintenir le pâturage a de réels intérêts pour le coût ...

> Toutes les videos

Dernieres videos

Opération solidarité auprès des producteurs de fromages AOP du Cantal

La FDSEA et JA 49 ont organisé, mardi 6 et mercredi 7 mai, en partenariat avec Vinci Autoroutes, une double opération de solidarité à l'attention des routiers, ...

L'Anjou Agricole | 07-05-2020
Vu 2082 fois

> Toutes les photos

Dernieres photos

Sitôt formés, sitôt embauchés

L’offre de formation est importante et variée dans le département, mais parvient à peine aujourd’hui à satisfaire les demandes des employeurs.

L'Anjou Agricole | 21-01-2021
Vu 137 fois

Reussir machinisme

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Compte tenu du contexte sanitaire et social actuel, les dons de lait sont plus que jamais vitaux pour fournir l’aide alimentaire

ont indiqué Les Restos du Coeur. Les agriculteurs concernés ont jusqu’au 15 février pour effectuer un don à une association habilitée.

Le chiffre de la semaine
600 millions d'euros
le relèvement du SRP (Seuil de Revente à Perte) de 10% a permis un gain de 600 millions d’euros pour la distribution qui auraient dû, en toute logique, se retrouver dans les cours de fermes.