L'Anjou Agricole 16 juin 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

49ème Congrès national JA, c'est parti !

Premier jour de congrès pour les JA de France, au Palais des Congrès du Mans.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le 49ème Congrès national des JA vient de débuter, au Palais des Congrès du Mans (72).
Le 49ème Congrès national des JA vient de débuter, au Palais des Congrès du Mans (72). - © Anjou agricole

150 bénévoles sarthois ont oeuvré depuis 2 ans pour accueillir, aujourd'hui au Palais des Congrès du Mans, les 750 congressistes venus de la France entière participer au 49ème Congrès national des Jeunes Agriculteurs.


Après l'accueil des délégations, Thomas Diemer, président de JA, vient d'ouvrir la séance à huis-clos pour la partie statutaire : rapport de la commission nationale des statuts et conflits, rapport financier, rapport des commissaires aux comptes, rapport d'activité.


En fin d'après-midi aura lieu l'ouverture officielle du congrès par Thomas Diemer et Romain Potier, président sarthois du comité d'organisation, avant le dîner de gala.


Avant d'entrer en huis clos, les JA ligériens prennent le temps d'une photo de groupe.
Avant d'entrer en huis clos, les JA ligériens prennent le temps d'une photo de groupe. - © Anjou agricole

Il est de tradition de regrouper les délégations régionales pour immortaliser leur participation au Congrès. Ici, une soixantaine de jeunes de la région Pays-de-la-Loire.



Les jeunes agriculteurs angevins ne sont pas en reste.
Les jeunes agriculteurs angevins ne sont pas en reste. - © Anjou agricole

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui