L'Anjou Agricole 12 février 2015 à 13h00 | Par L'Anjou Agricole

L'affichage de l'origine de la viande dans les produits transformés

Le Parlement européen demande un étiquetage du pays d’origine de la viande transformée

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Après le scandale de la viande de cheval découverte dans des plats préparés, les eurodéputés estiment qu’une telle mesure permettra de restaurer la confiance du consommateur et de garantir une meilleure traçabilité tout au long de la chaîne alimentaire.
Après le scandale de la viande de cheval découverte dans des plats préparés, les eurodéputés estiment qu’une telle mesure permettra de restaurer la confiance du consommateur et de garantir une meilleure traçabilité tout au long de la chaîne alimentaire. - © AA

Le Parlement européen demande, dans une résolution adoptée le 11 février à Strasbourg, à la Commission européenne de présenter une proposition législative pour rendre obligatoire l’étiquetage du pays d’origine de la viande utilisée dans les produits transformés. Dans son rapport sur la question, publié fin 2013, la Commission européenne concluait qu’un tel dispositif serait très trop coûteux pour la filière et n’empêcherait pas les fraudes.

 

Stéphane Le Foll salue la décision du Parlement européen

Le ministre de l'Agriculture se félicite dans un communiqué du 11 février, de la décision du Parlement européen en faveur de l’étiquetage du pays d’origine de la viande utilisée dans les produits transformés. Une décision qui reprend, selon le ministère, « les demandes portées de façon constante par le gouvernement depuis la crise de la viande de cheval il y a maintenant deux ans».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il est possible de conserver et restaurer la biodiversité avec les surfaces de production agricole

ont déclaré l’Inra et le CNRS dans une étude publiée dans la revue scientifique Pnas le 2 août.

Le chiffre de la semaine
650
C'est le nombre, par an, de chevaux de course résidant au Centre d’entraînement régional du galop de l’Ouest (Cergo) à Pouancé.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui