L'Anjou Agricole 26 août 2015 à 15h00 | Par L'Anjou Agricole

Le Salon aux Champs : premier jour

Mercredi s'est ouvert le Salon aux Champs, organisé par les Cuma, et qui se déroule jusqu'au 27 août à Fontenay et Asnières-sur-Vègre, dans la Sarthe.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
10 000 visiteurs sont attendus durant les deux jours sur l'événement des Cuma en Sarthe.
10 000 visiteurs sont attendus durant les deux jours sur l'événement des Cuma en Sarthe. - © AA

Au Salon aux Champs (cette année situé à la confluence de la Sarthe, du Maine-et-Loire et de la Mayenne), les premiers visiteurs arrivés ce matin à 9 h ont pu découvrir différents ateliers animés par des démonstrations sur près de 30 ha.

 

Au sein de l'activité tracteur (fil rouge de cette édition 2015), les organisateurs ont insisté sur l'importance du lestage, les positions d'attelage du troisième point ou encore la surveillance du gonflage. Certains participants ont de fait pu tester l'influence de leur conduite sur les courbes de régime de puissance des engins mis en vitrine.


D'autres ateliers techniques sont ouverts, à l'instar de la méthanisation, l'ensilage, la filière bois, la gestion des effluents, la pulvérisation. On peut également noter que la plupart des constructeurs et des semenciers étaient présents.



Stéphane Le Foll, en visite sur le Salon aux Champs.
Stéphane Le Foll, en visite sur le Salon aux Champs. - © AA

Sur les coups de 16 heures, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, est passé dans les allées pour échanger avec les cumistes, notamment sur les récents groupements d'intérêt économique et environnemental (GIEE) portés par les Cuma.


Au détour d'un stand au sein du village Cuma, le ministre s'est fait chahuté par des agriculteurs du réseau FNSEA/JA local, brandissant des pancartes "marre des promesses, place aux actes" ou encore "Le Foll, on se voit le 3 septembre", en référence à l'action nationale prévue semaine prochaine.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

[Nous faisons] l’amer constat que la guerre des prix se poursuit entre les enseignes de la grande distribution.

La FNSEA, les JA, l’Ania et Coop de France demandent à l’administration d’« intensifier » les contrôles et de publier les sanctions prises grâce au dispositif du “name and shame”.

Le chiffre de la semaine
220
Dans le Maine-et-Loire en 2018, 220 installations ont vu le jour, dont 117 avec les aides. Pour 450 départs.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui