L'Anjou Agricole 20 janvier 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Phytos : les députés adoptent les CEPP

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Stéphane LEITENBERGER

L’Assemblée nationale a adopté le dispositif expérimental des certificats d’économie de produits phytopharmaceutiques (CEPP), a annoncé le 19 janvier le ministère de l’Agriculture. Stéphane Le Foll « se félicite que les députés aient adopté ce dispositif proposé par un amendement du gouvernement à la proposition de loi relative à la lutte contre l’accaparement des terres agricoles et au biocontrôle déposée par le groupe socialiste, écologiste et républicain », selon un communiqué. En phase opérationnelle depuis septembre, les CEPP étaient initialement encadrés par une ordonnance que le Conseil d’Etat a annulé le 28 décembre pour des raisons de procédure, rappelle le ministère.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Si des solutions techniques alternatives au désherbage chimique existent, elles ne sont pas encore adoptables par tous les arboriculteurs.

indique le CTIFL (centre technique), dans un communiqué du 26 mai

Le chiffre de la semaine
8,2 millions d'euros
Horticulture : dans le Maine-et-Loire, la destruction des plantes et fleurs, suite à la crise du Covid-19, a entrainé une perte de 8,2 millions d'euros (source FNPHP Grand Ouest)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui