L'Anjou Agricole 30 septembre 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Porc : « On aurait pu tenir le 1,40 euro/kg »

« On aurait pu tenir ce prix », a déclaré le ministre de l'Agriculture à l'Assemblée nationale, à l'occasion d'un débat sur « la situation et l'avenir de l'agriculture », le 29 septembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
« Chacun assumera ses responsabilités », a conclu le ministre. Selon lui, le choix des groupements « n'était pas celui des producteurs ».
« Chacun assumera ses responsabilités », a conclu le ministre. Selon lui, le choix des groupements « n'était pas celui des producteurs ». - © Archives AA

Le ministre réagissait à la demande des groupements de producteurs de porcs bretons de l'UGPVB adressée le 24 septembre aux outils d'abattage de E. Leclerc et Intermarché de ne plus chercher à atteindre l'objectif de 1,40 euro/kg au marché du porc breton (MPB).

 

Pour S. Le Foll, ce niveau pouvait être tenu en travaillant par exemple sur « la traçabilité » et « l'export ». Lors des deux dernières séances du 25 et du 28 septembre, le prix a chuté de 3,3 et 1,7 centimes d'euro/kg, pour atteindre 1,327 euro/kg.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il y a un sentiment de déconsidération qui est spectaculaire.

a déclaré Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA, évoquant le « mal-être » général des agriculteurs, et notamment l’incendie qui a touché une exploitation

Le chiffre de la semaine
105 318
C'est le nombre de visiteurs qu'a accueilli le Space pour l'édition 2019.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui