L'Anjou Agricole 16 juin 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Porcs: Stéphane Le Foll encadre les promotions et renforce les aides de crise

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

A l'assemblée générale de la Fédération nationale porcine (FNP), le 12 juin à Ploermel (Morbihan), le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a annoncé que 5 millions d'euros supplémentaires seront alloués à l'allègement des cotisations MSA des producteurs de porcs en difficulté. Ils s'ajoutent aux 5 M€ déjà alloués à cette fin, et aux 4 M€ issus du fonds d'allègement des charges. Il a également annoncé, comme prévu, l'encadrement des promotions de viande porc fraîche par un arrêté paru le jour même. Désormais, en dehors des mois de janvier et de septembre, les opérations promotionnelles ne pourront plus mettre en avant des prix inférieurs à 50 % du prix moyen hors promotion du mois précédent. Durant les mois de janvier et septembre, les prix promotionnels restent libres dans la mesure, où ils ne sont pas le résultat de ventes à perte. Sur ce point, le ministre a annoncé que des contrôles de facturation seraient lancés pour vérifier que certains opérateurs de la distribution ne pratiquent pas de ventes à perte. Il a par ailleurs demandé qu’un système de cotation des pièces de découpe de porc soit mis en place. L'allocution du ministre s'est déroulée dans le calme, l'entrée sur le site de l'assemblée était contrôlée toute la journée par des forces de sécurité.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui