L'Anjou Agricole 22 juillet 2015 à 18h00 | Par L'Anjou Agricole

Valls annonce un plan de 600 millions d'euros pour l'élevage

Ce mercredi 22 juillet, Manuel Valls a annoncé un plan de soutien à destination des éleveurs en crise.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pas moins de quatre ministres (Valls, Le Foll, Macron, Sapin) étaient réunis pour annoncer ce plan de crise de 600 millions d'euros.
Pas moins de quatre ministres (Valls, Le Foll, Macron, Sapin) étaient réunis pour annoncer ce plan de crise de 600 millions d'euros. - © Actuagri

Après une déclaration de soutien de Manuel Valls aux agriculteurs, ce dernier ayant souligné le rôle essentiel qu'ils avaient dans la société et la nécessité qu'ils vivent décement de leur métier, Stéphane Le Foll a annoncé un plan de 24 mesures réparties en 6 grands axes :

1- le redressement des cours et des prix

2- la restructuration de la dette

3- l'allègement des charges

4- la contractualisation

5- la stratégie export

6- la compétitivité


A l'annonce d'une enveloppe de 600 millions d'euros, répartie entre du FAC (50 M€), de l'exonération de taxe foncière (50 M€), du remboursement anticipé de TVA (150 M€), du report de paiement d'impot en septembre (150 M€) et du report de cotisation MSA (200 M€) et  de garantie bancaire (500 M€) auprès de la banque publique d'investissement, les réactions des agriculteurs étaient plutôt mitigées. En effet, ces annonces comportent beaucoup de report et peu auront droit à des prises en charge réelles. De plus aucune annonce sur le long terme visant à encadrer les relations commerciales dans les filières n'est venue rassurer les éleveurs sur des perspectives de stabilité pour l'avenir. " C'est reculer pour mieux sauter " ont commenté à chaud les éleveurs présents sur les barrages.


Les barrages devraient néanmoins être levés dans l'après-midi, mais la pression syndicale va se maintenir et se poursuivre, comme l'a annoncé le Président de la FNSEA, Xavier Beulin.


Plus d'informations dans notre journal Réussir l'Anjou agricole du 24 juillet.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui