Aller au contenu principal

-27% d'immatriculations de tracteurs neufs pour début 2017

Les immatriculations de tracteurs standards neufs enregistrent une forte baisse de 27% sur les cinq premiers mois de 2017 par rapport à l'année dernière.

En outre, le Sedima indique une hausse des ventes de pièces de 2,4% au 1er trimestre 2017 par rapport à 2016 et de 3% pour les prestations à l'atelier.
En outre, le Sedima indique une hausse des ventes de pièces de 2,4% au 1er trimestre 2017 par rapport à 2016 et de 3% pour les prestations à l'atelier.
© Archives AA

« Le contexte est compliqué, mais il y a de fortes disparités selon les territoires», détaille Pierre Prim, président du Sedima (distributeurs de machines agricoles), lors d'une conférence de presse à Paris, le 23 juin. Une interprétation possible est que dans les grands bassins de production, où les agriculteurs traversent une crise majeure, les immatriculations sont particulièrement en berne. Ainsi, en Ile-de-France, la baisse est de 58%. Le marché serait plutôt porté par des filières à forte valeur ajoutée de type AOP (Comté, Roquefort, etc). Pierre Prim insiste : « l'analyse ne se réduit pas qu'à cela. Il faut aussi prendre en compte le fait que les commandes sont en baisse de 7% dès 2016 par exemple. »

 

Par ailleurs, le Sedima rappelle que ses activités ne concernent pas que les immatriculations. « Plus des deux tiers des entreprises déclarent une stabilisation ou une baisse des stocks de neufs et d'occasion ».
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Le véto a misé sur les moutons pour s’installer
Installé depuis octobre 2019, Allain Millet, ancien vétérinaire, élève des moutons vendéens à La Chaussaire. 
Le système lisier leur allège la tâche
Au Fief-Sauvin (Montrevault-sur-Evre), le Gaec des Mardreaux a choisi de passer d’un système logettes paillées à un système tout…
Gel : jours décisifs pour la vigne
Dans le vignoble Anjou Saumur, plusieurs nuits de gelées se sont succédé cette semaine et les viticulteurs restent en alerte pour…
Une nouvelle aide régionale sur la bio
La présidente de la région, Christelle Morançais, a annoncé vendredi 26 mars, une enveloppe de 24 millions d’euros, fléchée vers…
La preuve par l’orage
L’association “Agriculture de conservation des Mauges” a organisé mardi 16 mars, à Jallais, une demi-journée d’information…
Aides couplées : vives réactions dans la profession
Le ministère de l’agriculture met ses premières propositions sur la table.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités