Aller au contenu principal

Vidéo
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche

L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  

L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré.
© AA

A l’EARL Caprimesnil, les chèvres sont au pâturage depuis le 1er mars et elles aiment cela. Elles ne se font pas prier pour sortir des bâtiments et courir vers les prairies alentour, où elles trouvent chaque jour une herbe renouvelée grâce à la pratique du fil avant - fil arrière. Christelle et Frédéric Gélineau font pâturer ces ruminants depuis plus de 10 ans. Une pratique bien encadrée, avec, en ce moment, 4 heures à l’herbe par jour, de 14 h à 18 h. Un choix justifié par la prévention du parasitisme et par le fait que les surfaces pâturables soient un peu justes. En effet, sur les 60 ha dont dispose l’exploitation, 20 ha seulement sont attenants à la chèvrerie.

La période de pâturage s’étale de début mars jusqu’à fin août, ou fin septembre, en fonction de la météo. En cas de canicule, le pâturage peut parfois être interrompu, puis reprendre, quelquefois jusqu’à la Toussaint si les conditions de pousse de l’herbe le permettent. « Les parcelles implantées en chicorée et luzerne nous permettent de prolonger le pâturage l’été », note Frédéric Gélineau.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Bientôt du konjac made in Anjou ?
Créer une filière de konjac 100 % français. C’est le défi que relève la SAS Plant innovation R&D basée à Angers.
La Confédération Paysanne a-t-elle encore sa place dans les instances représentatives départementales ?

Lundi 22 novembre, lors de la session Chambre d’agriculture de Maine-et-Loire, la Confédération Paysanne a confirmé son…

veaux de boucherie
Soigner les veaux pour obtenir une viande de qualité
Le GIE Les Vitelliers a organisé, fin octobre, une visite de l’élevage de veaux de boucherie de Marie Bossoreille à Montreuil-…
Une vache du Maine-et-Loire championne régionale
Le Régional prim’holstein se tenait vendredi et samedi derniers à Château-Gontier. Un concours de grande qualité qui a vu le…
Les retraites, un combat permanent
Plus de 150 aînés de la FDSEA de Maine-et-Loire  se sont retrouvés en assemblée générale à Saint-Quentin en Mauges (Montrevault-…
Porci Mauges pousse les murs de son outil d’abattage
A Beaupréau, l’abattoir Porci Mauges s’agrandit et améliore ses outils de travail pour répondre à une demande croissante.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois