Aller au contenu principal

Portes ouvertes
900 visiteurs sur les exploitations en quête de développement durable

35 agriculteurs du département ont échangé sur leurs contributions au développement durable avec les 860 visiteurs qui se sont déplacés chez eux du 5 au 8 février.

860 visiteurs qui se sont déplacés.
860 visiteurs qui se sont déplacés.
© L'anjou agricole
La Chambre d’agriculture a partagé son projet “Faire de l’Anjou un département pionnier du développement durable en agriculture” en organisant l’opération fermes ouvertes dans 16 exploitations du département du 5 au 8 février. 35 agriculteurs ont présenté leurs exploitations, leurs réalisations et leurs projets. Ils ont échangé sur leurs contributions au développement durable avec les 860 visiteurs qui se sont déplacés chez eux. Des visiteurs intéressés et nombreux, notamment dans le Segréen et les Mauges, qui ont découvert les exploitations au travers d’une présentation du système de production et des principaux résultats. « L’essentiel des résultats technico-économique (engrais, phyto, coût alimentaire, EBE…) étaient présentés et commentés par l’agriculteur » explique Pascal Gallard, président du Pôle animal de la Chambre d’agriculture. Des critères clés qui témoignent de la bonne marche des exploitations conciliant rentabilité et durabilité.

Motivation et ouverture
Le concept de développement durable et la contribution de l’agriculture étaient illustrés à partir de la présentation du diagnostic développement durable de l’exploitation. Ce diagnostic, élaboré par la Chambre d’agriculture de Maine-et-Loire est avant tout un outil de sensibilisation. Il a permis aux visiteurs de découvrir que le développement durable s’appuie sur l’environnement mais également sur deux autres piliers que sont l’économie et le social. « Le développement ne sera durable que s’il procure un revenu correct, en s’attachant au respect de l’environnement et des hommes », a commenté Christiane Lambert.
Jean-François Cesbron, président de la Chambre d’agriculture, a lui été marqué par la motivation et l’ouverture des agriculteurs qu’il a rencontrés sur les fermes : «Les agriculteurs étaient très intéressés par les présentations et étaient extrêmement compétents dans un certain nombre de domaines, ce qui prouve bien que l’on ne part pas de rien. Ces fermes ouvertes ont aussi permis de mettre en avant que beaucoup de réalisations étaient reproductibles dans nos exploitations ».
Pascal Gallard a insisté sur les outils d’accompagnement actuellement proposés aux agriculteurs pour progresser : diagnostic global, diagnostic phyto et intrants, analyse de la performance énergétique…
La présence de nombreux agriculteurs lors de ces portes ouvertes renforce et confirme l’intérêt du projet mené par la Chambre pour Jean-François Cesbron qui ajoute : « c’est un projet intéressant car complet, qui colle, de plus, à la demande de la société ».
Richard LANDELLE
Chambre d’Agriculture 49
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
" Traquer les prix hors la loi "
Interview de Frédéric Vincent, responsable du dossier lait à la FDSEA.
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités