Aller au contenu principal

Conjoncture
Accompagner les exploitations en crise

Jean-François Cesbron, président de la Chambre d’agriculture, revient sur les situations des exploitations.

Les situations financières des exploitations sont fortement mises à mal par la conjoncture actuelle. La volatilité des cours, la libéralisation des marchés, les distorsions de concurrence entre pays sur le prix de la main-d’œuvre, les charges liées à l’environnement que d’autres pays n’ont pas, laissent planer de nombreuses incertitudes.  Quel est votre sentiment ?
Jean-François Cesbron : Toutes les productions connaissent des difficultés et voient leur trésorerie se dégrader petit à petit. Lorsqu’une exploitation est en bonne santé, une trésorerie  fragilisée pendant quelques mois, c’est délicat, mais on sait tous comment faire. Il existe différents mécanismes : ouverture de crédits court terme, renégociation des dettes, report d’éché-ances… qui permettent de passer le cap délicat.
Lorsque les crises se succèdent et s’amplifient, les solutions sont plus difficiles à trouver et l’analyse de la situation économique véritable de l’exploitation est plus incertaine. Tout chef d’entreprise a besoin d’une certaine visibilité pour mener son entreprise et dans le contexte actuel, les perspectives sont pour le moins aléatoires.

Dans ce contexte, que propose la Chambre d’agriculture ?
De par la diversité des productions présentes sur notre territoire et soumises à un moment ou un autre par le passé à des difficultés, les conseillers de la Chambre d’agriculture ont développé des compétences pour accompagner les exploitations en crise. Aujourd’hui la crise s’étend à toutes les productions et la chambre organise ses équipes pour venir en appui aux exploitants.
Au cours d’un rendez-vous gratuit, il est proposé de faire le point, d’analyser la situation concrète de l’exploitation. En effet, lorsque les critères évoluent, quasi en même temps dans le même sens, une tendance se dessine mais il est souvent difficile d’appréhender l’ampleur de la situation. Le conseil proposé par la Chambre d’agriculture permet de dresser un état des lieux de la situation et de construire des solutions adaptées à chacune des situations rencontrées.
Les solutions proposées dans le cadre de cette démarche permettront sans doute aux chefs d’exploitation de trouver les
meilleures réponses possibles afin de passer le cap difficile de cette crise profonde. Mais le problème de fond demeure et persiste. Sans prix rémunérateurs il ne sera pas possible à terme de maintenir les exploitations.

Propos recueillis par Cécile Dujols
Pour bénéficier du diagnostic d’exploitation, téléphoner  au 02 41 96 75 74
.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités